Lettre ouverte aux Saint loupiennes et aux Saint loupiens

Le jeudi 24 mai 2018

 Lettre ouverte aux Saint loupiennes et aux Saint loupiens

Dans notre dernière lettre ouverte du 26 mars dernier, l’association REUNIR SAINT LEU interpellait Madame le Maire sur la situation alarmante des projets de construction organisés par la ville et demandait à la rencontrer au plus vite. Nous avons pu la rencontrer le 2 mai dernier.

 

Soucieux de notre volonté de contribuer utilement sur des sujets essentiels pour notre ville afin de peser sur les décisions d’aujourd’hui, sans surfer uniquement sur les mécontentements, et sans mettre en avant des intérêts électoralistes, il est de notre devoir de représentants d’une opposition responsable de vous faire un retour de cet échange ainsi que de vous livrer notre position sur cette situation.

 

A l’occasion de notre rencontre du 2 mai, nous avons rappelé à Madame le Maire nos différentes demandes :

  • Stopper les projets à venir afin de permettre notamment de revoir en profondeur le projet de l’îlot de la Croix Blanche et d’y insérer des logements sociaux et accessibles ;
  • Associer sérieusement les Saint loupiens au projet de ville ;
  • Revoir les autres projets immobiliers en cours, dont l’ampleur est disproportionnée selon nous ;
  • Maintenir des équipements pour les associations ;
  • Organiser une nouvelle présentation publique ;
  • Obtenir des informations sur les futurs projets immobiliers sur la Plaine et les Diablots au sujet duquel nous sommes très inquiets.

 

Sur le projet de ville, nous avons appris, lors de cet entretien, qu’il devrait bientôt être à nouveau présenté et qu’il s’appuierait sur les points suivants :

  • Démolition de la tour des 3F (accord donné par les 3F pour démolir) ;
  • Construction de premiers bâtiments de logements sociaux à l’angle de l’avenue Edmond Rostand en face de l’entrée de l’autoroute ;
  • Re-Construction de la future croix blanche à l’angle de la rue louis Blanc et de la rue Gambetta. La municipalité compte bien utiliser le parking de la gare assez déserté le soir pour cette salle ;
  • Un projet d’extension de crèche collective et un projet de résidence sénior.

 

Concernant la concertation avec les habitants, Madame le Maire envisage une simple communication par écrit, sans réelle volonté d’installer le dialogue.Nous lui avons demandé de compléter ce dispositif avec des présentations publiques, selon nous indispensables pour créer puis maintenir le dialogue et alimenter la concertation dans un processus de co-construction du projet de ville. Elle n’y est absolument pas favorable. Une concertation via un sondage suffirait selon elle. Ce n’est pas satisfaisant selon nous. Un sondage n’est qu’un outil en amont d’une concertation !!!

 

Sur l’Ilot de la Croix Blanche, Madame le Maire nous a indiqué que les Saint Loupiens étaient favorables à l’idée d’un projet sur ce site et qu’elle consultait en ce moment les commerçants, les associations en ce sens. Elle nous a annoncé vouloir revoir le projet, sans nous dire de quelle manière, en nous promettant moins de logements sans nous dire de combien. Elle s’est engagée également à détendre le calendrier jusqu’à la rentrée de septembre.

 

Sur la question des logements sociaux. Madame le Maire maintient qu’il n’y aura pas de logement social à cet endroit. L’argument avancé (« construire des logements sociaux c’est laisser des parkings inutilisés ») ne tient pas la route selon nous. De notre point de vue, Madame le Maire confond intentionnellement (ou pas) l’usage et la réglementation.

Sur cette question des logements sociaux, nous avons réaffirmé notre désaccord. En effet, à nos yeux, il est indispensable de maintenir un engagement pluriannuel qui rééquilibre le nombre de logements sociaux sur la ville sur la base de petits programmes.

 

A notre demande liée aux associations, Madame le Maire s’est engagée à maintenir un équipement sur l’îlot de la Croix Blanche et récupérer des espaces au-dessus de la Poste et à côté de la Maison de la Plaine.

 

A notre demande de revoir les autres projets immobiliers en cours, dont l’ampleur est disproportionnée selon nous, Madame le Maire est restée très évasive. Sur le projet des Cèdres, évoqué avec elle, elle nous a opposé l’argument qu’il s’agissait d’un projet privé et que s’il y a action en justice cela ne fera que retarder le projet. Au lieu de jouer son rôle en écoutant les parties et en essayant de trouver une solution satisfaisante pour tous, Madame le Maire préfère jouer contre la montre. Ce n’est pas une position acceptable !

 

Chères Saint Loupiennes, chers Saint Loupiens, c’est grâce à votre mobilisation, notre engagement pour Saint Leu, c’est ensemble que nous pouvons faire bouger la municipalité sur différents points mais le chemin est encore long pour faire avancer les choses dans le bon sens. REUNIR SAINT LEU poursuit donc sa mobilisation avec détermination aux côtés d’autres associations et d’autres citoyens saint Loupiens. Plusieurs manifestations citoyennes vont avoir lieu dans les prochaines semaines sur St Leu pour dénoncer la stratégie de la majorité municipale en matière d’urbanisme.

Nous devons tous nous mobiliser pour faire comprendre notre désaccord et faire entendre nos voix.

 

Pour l’association les membres du bureau

Eric Dubertrand, Stéphane Ohanian, Isabelle Aprile, Gérard Pouettre, Francis Bonnier, Jean-François Bertin

 

Copie : Madame le maire, le conseil municipal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *